Conférence avec Françoise Picouleau sur les contes

Samedi 6 Octobre 2007 à 20h15, à la Garenne, Françoise PICOULEAU, psychothérapeute, nous a accompagnés sur les traces du terrible Barbe Bleue…. Soirée « Frissons » garantie
resize-of-re-exposure-of-bien-ds-sa-tete-038.jpg
Françoise a été formée, entre autre, à la psychanalyse jungienne et c’est au travers des principes fondamentaux de cette « école », rappelés ci-après, que nous avons relu et analysé le conte de Barbe Bleue.

I ntroduction :
Carl Gustav Jung est un psychiatre suisse né le 26 juillet 1875 et mort le 6 juin 1961. Il a été le collaborateur de Freud avant de s’en séparer et de développer sa propre méthode qui l’appellera psychologie analytique.
Jung met en exergue une compréhension de la psyché à travers l’exploration des rêves, des figures et des processus symboliques véhiculés par la mythologie, la religion, les contes.
Il accorde entre autre, une importance particulière à l’anima (principe féminin que l’on rencontre dans tout homme), à l’animus (principe masculin que l’on rencontre dans toute femme), et à l’Ombre (partie inconsciente de la personne).
Après une lecture du conte, Françoise PICOULEAU nous a fait une présentation des personnages :

- la sœur aînée : la méfiante
- la sœur cadette : la crédule
- la mère : la naïve
- Barbe Bleue : le prédateur

Pour la psychologue analytique, chaque personnage est une part de notre psyché.

Le personnage de Barbe Bleue a de multiples facettes :

- il est tout d’abord charmeur (pour amadouer sa future)
- il est perspicace
- il est intuitif
- il est obstiné
- il a du pouvoir (magicien raté)
- il est destructeur
- IL A SOIF DE SUPERIORITE ET DE POUVOIR

Ces traits de caractères se retrouvent dans d’autres personnages, par exemple

Dans la mythologie : Icare
Dans le christianisme : Lucifer

resize-of-re-exposure-of-bien-ds-sa-tete-043.jpg

Nous avons également, chacun de nous, un prédateur en nous.

Françoise parcourt ensuite pour nous le texte en soulignant et en analysant le sens des événements :

Elle nous rappelle avant tout l’intérêt premier du conte : apprendre aux enfants à ne pas être « naïf ».

Dans le conte :

 L’Obéissance devient la mort programmée,
 La Désobéissance, synonyme de survie
 Et la Curiosité, source de vie

La porte de la petite pièce est la barrière qui nous sépare du secret,
La clé est la conscience qui ouvre cette porte pour nous permettre d’aller vers la vie.
Le conte devient alors initiatique

La femme crédule, en ouvrant cette porte, par sa curiosité et sa désobéissance a enclenché un processus de guérison.
Elle va devoir mobiliser toutes ses ressources intérieures (la ruse, la perspicacité) et extérieures (ses frères = force de vie) pour achever sa guérison.

Dans le conte, la clé saigne. C’est la femme crédule qui meurt pendant que la « nouvelle femme » rassemble toute son énergie pour renaître face au danger : le prédateur qui cherche à la tuer.

Comment anéantir ce prédateur ?

- par la ruse, par le doute, par l’espérance, mais aussi par la perspicacité (les yeux de la sœur), et l’intransigeance (l’épée des frères).

La femme crédule use des caractéristiques de son prédateur pour se sauver. Sous son joug, elle était figée, immobile, captive.

D’où l’importance de l’Individuation pour une construction harmonieuse de notre psyché (savoir utiliser toutes les parts de nous même).

Après cette présentation et cette analyse, Françoise nous a demandé de lui faire part de nos réflexions ou réactions

Sur la désobéissance, symbole de vie :

- c’est un concept qui a commencé par choquer et par bouleverser la plupart des participants, car cela va à l’encontre de notre morale et des principes d’éducation que nous avons reçus.

- un parallèle s’est ensuite imposé avec le texte de la genèse : la pomme a été croquée pour quitter le paradis, certes, mais pour aller vers la vie

Sur le sang de la clé :

- l’analyse de Françoise nous montre le sang comme symbole de mort, alors que d’autres y verront un symbole de vie, puisque c’est du sang rouge qui coule. Ce sang fait penser au sang menstruel et au-delà, au passage de la vie d’enfant à la vie d’adulte pour la femme crédule.

Sur le nom de Barbe Bleue :

- la barbe est synonyme de dissimulation, de secret
- le bleu pour rappeler que le personnage est un magicien

Sur l’irréversibilité des rêves :

- les contes finissent bien, pas les cauchemars.
- Françoise nous replace alors dans le contexte des rêves ; tous les personnages des rêves sont des parts de nous et les problèmes que l’on pense régler avec autrui sont en fait des problèmes que l’on règle avec soi (nous ne sommes donc pas des meurtriers potentiels quand nous rêvons que nous assassinons nos proches !)

Sur la difficulté à introniser curiosité et désobéissance comme valeurs incontournables de la bonne éducation de nos enfants :

C’EST PARCE-QU’ON SE TROUVE FACE AU SECRET, SYNONYME DE MORT, QUE L’ON PEUT EMPLOYER LA DESOBEISSANCE ET LE RUSE, DEVENUS SYMBOLES DE VIE (ET DE SURVIE).

Moralité et conclusions :

PREMIERE MORALE DE NOTRE CONFERENCE :

Nous en retiendrons comme une évidence ô combien salvatrice à divulguer auprès de nos enfants que la curiosité est un acte de vie, que la désobéissance peut être un moyen de survie si on a affaire à un prédateur.

DEUXIEME MORALE DE NOTRE CONFERENCE :

Nous avons tous en nous ou autour de nous, les ressources nécessaires à un bon équilibre intérieur. Osons les identifier, puis les utiliser à bon escient, pour enfin, les harmoniser, nous harmoniser.

TROISIEME MORALE DE NOTRE CONFERENCE :

Vivement la prochaine !
« Le Vilain Petit Canard », le samedi 17 novembre à 20h15.
Venez nombreux. C’est passionnant !


Commentaires

  1. Françoise, je viens de découvrir sur Google ton image, ton test et ses Personnes qui t’entoure avec beaucoup d’ admiration, j’ai été réjouis de te voir en conférence mais quel fabuleux parcours, c’est génial.

    Aussi pour moi c’est un rêve de voir cette Personne que j’ai vu, que j’ai connu et à ce jour te voir au sommet, oui, je suis vraiment fier de toi, je te souhaite encore beaucoup d’étape vers le futur.

    Je suis bien sûr dépassé depuis longtemps par tes connaissances, mais nous restons très sensibles d’avoir de bonnes nouvelles.

    Tu as toute mon affection. Thérèse et Jacques.

    Citer | Publié 22 janvier 2008, 21:13
  2. 2 HEGNIEVITZKI Jacques a dit:

    Très Chère, nous te souhaitons en parfaite santé en cette période de l’Eté; aussi beaucoup de succès dans ce que tu donne de tes connaissances et tes compétences, Françoise, nous pensons si souvent à ce moment qui nous a réunis.

    A bientôt Thérèse et Jacques.

    Citer | Publié 10 août 2008, 14:40
  3. 3 HEGNIEVITZKI a dit:

    J’espère que tu es en bonne santé, nous pensons très souvent à toi et la petite et grande famille. Je t’embrasse Jacques.

    Citer | Publié 16 novembre 2008, 21:15
  4. 4 Hégniévitzki Jacques a dit:

    Bonjour, avec ce vendredi 13 Janvier nous te présentons nos bons voeux pour 2012 avec joie et beaucoup de bonheur dans tes projets suivie d’une bonne santé ainsi à ta Famille.

    Avec les Evénements en 2011, j’espère que tu n’a pas subit d’annulation auprès de tes Voyageurs.

    Pour nous tous vont bien avec les petites activités qui permet de gardez un bon contact autour de nous, samedi dernier nous sommes allez à Paris pour une Rando de 15 Km.

    Nous t’entourons de toute notre affection avec beaucoup de souvenirs.

    Jacques.

    Citer | Publié 13 janvier 2012, 13:17
  5. 5 Hégniévitzki Jacques a dit:

    Bonjour Chère Françoise, je me permet d’avoir de tes bonnes nouvelles, avec ce temps qui passe si vite que j’ai perdu contact avec toi.

    Peux t’être que ce Message va reprendre nos bonnes relations et surtout d’avoir le plaisir de nous communiquer avec un E-Mail.
    je te donne mon Adresse Internet :

    therese-jacques4136@orange.fr
    ou
    sur Skype

    Nos voeux de bonheur et joie avec ta Famille. J.H.

    Citer | Publié 23 novembre 2013, 11:06
  6. 6 Hégniévitzki a dit:

    Bonjour Françoise, j’espère que tous vont bien avec toutes celles et tous qui t’entourent dans la joie et la santé.

    Je rencontre de temps à autre avec ta Tante Claire ou nous, nous sommes rencontrés dans une grande de souvenir.

    Je pense Françoise que tu n’a pas reçu mon Livre qui fut écrit en début 2007 ou je fouille dans les passages avec la >

    Cécile est Mamie et nous Arrière grand Parent c’est génial et car à la fin de 2016 je vais avoir > déjà… .

    Je te quitte Françoise avec de gros bisous. Thérèse et Jacques.

    Citer | Publié 23 avril 2016, 18:37

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)