Contempler et comprendre les Icones “porteuses d’eau vive”

“L’Association des Amis de la Garenne vous propose une conférence exceptionnelle, le SAMEDI 12 AVRIL A 20H15, Salle Leenhard à la Garenne :

icones_beauvoisin_08-002.jpg

CONFERENCE: CONTEMPLER ET COMPRENDRE LES ICONES “PORTEUSES D’EAU VIVE”; SUR LES PAS DES FEMMES DE L’EVANGILE
Par Joëlle Nicolas-Randegger, iconographe protestante réformée.


Au cours de cette soirée, l’auteur iconographe présentera sa collection d’icônes contemporaires, consacrée aux rencontres de Jésus avec les femmes et aidera le “contemplateur” à entrer dans la symbolique et la théologie des icônes, telles qu’elles ont été transmises à travers les siècles par les artistes et les théologiens des églises orientales et slaves.

La conférence-exposition sera, comme de coutume, ouverte à tous, tant elle peut toucher à la fois les amateurs d’art, d’histoire, les communautés chrétiennes, et les simples curieux !

L’entrée est donc libre, gratuite et suivie du partage d’une collation et du verre de l’amitié. Nous vous attendons nombreux le lundi 12 avril, dans les locaux de la Garenne.”

Au cours de cette soirée, l’auteur iconographe présentera sa collection d’icônes contemporaines, consacrée aux rencontres de Jésus avec les femmes et aidera le « contemplateur » à entrer dans la symbolique et la théologie des icônes, telles qu’elles ont été transmises à travers les siècles par les artistes et les théologiens des églises orientales et slaves.

L’icône œuvre liturgique, théologique et pédagogique est réalisée dans la prière et porte à la méditation et à la prière. Dans sa facture, ses couleurs, ses symboles et son écriture, elle témoigne de l’Incarnation de Dieu dans sa dimension trinitaire, de la Transfiguration et de la Résurrection.

Les porteuses d’eau vive sont les femmes de l’Evangile qui ont rencontré et suivi Jésus de Nazareth. Transformées, guéries et relevées par Lui, elles ont été présentes à ses côtés jusqu’au pied de la croix, alors que tous ses amis L’avaient abandonné. Elles Lui ont prodigué marques d’honneur, de tendresse, de compassion et de reconnaissance.

Les premières, elles ont reçu la bonne nouvelle de la résurrection. Véritables apôtres, toutes ont témoigné de leur foi et de leur espérance. Malgré la discrétion où l’Eglise les a longtemps a maintenues, elles sont encore aujourd’hui porteuses d’une eau, puisée à la source de toute Vie véritable…

Cette série d’icônes contemporaines qui leur est consacrée, ont été réalisées dans l’atelier œcuménique animé par Hania Pinkowicz, Maître Iconographe, d’origine ukrainienne, et accueilli au couvent des Dominicaines des Tourelles. L’iconographe protestante réformée, dans le respect d’une tradition millénaire, témoigne ainsi de la vie qui jaillit de la rencontre avec Jésus le Christ et de la paix profonde reçue dans la contemplation de Son image. Elle espère toucher le regard et le cœur de nos contemporains, devenant à son tour pour eux, porteuse d’eau vive…


Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)